mercredi 23 mars 2016

20 Mars 2016 - Marathon de Montpellier



L'histoire se répète, je ne pensais pas m'engager dans un marathon aussi tôt après celui de la Rochelle, mais plusieurs facteurs m'ont motivé à le faire:
  • Nouveau tracé plus "roulant" que celui des années précédentes.
  • Envie de descendre sous les 4h après le premier marathon où j'avais pu me jauger.
  • Alex s'est inscrit ne me laissant pas d'autre alternative.
 
Tracé du Marathon 2016

Alors cette fois-ci niveau préparation, ce ne fût pas la même rigueur que pour le premier marathon où ma seule préoccupation était d'être finisher. Je savais maintenant que j'étais capable de le finir, restait à voir au niveau de la performance... Les 3 mois d'entrainements ont donc été tronqués d'un mois.

Lors du premier marathon j'ai fait l'erreur de courir en surveillant en permanence mon cardio (<=150bpm), ce qui m'a contraint à un rythme de tortue. Cette fois-ci j'ai donc décidé de ne pas trop le regarder, mais d'essayer de courir avec de la réserve. Dans tous les cas les derniers km seraient durs donc autant ne pas manquer la première partie de la course.

Le rendez-vous est pris la veille, on passe chercher Alex à 7h pour se rendre au village du Marathon, situé sur la place du nombre d'or, à 100m du polygone, pratique pour se garer. On se trouve une table au Manhattan café, pour prendre tranquillement une boisson chaude et réaliser les derniers préparatifs. Alex décide d'aller s'échauffer, moi je passe mon tour, car je n'escompte pas le même rythme, donc je me servirai des premiers km pour ça.

Le village du Marathon place du nombre d'Or

L'heure tourne on se dirige donc vers la zone de départ, on croise David le collègue d'Alex qui fait aussi le marathon on discute 5min et puis chacun se réparti dans son sas. Je pensais me mettre dans le 3h30 mais il y a un peu foule donc je vais dans le 3h15 avec David qui vise ce chrono. Tant mieux ça me fera prendre un départ un peu plus rapide. Les conditions météos ne sont pas terribles il commence à pleuvoir légèrement, lorsque le départ est donné. On est peu nombreux je trouve (700 participants environ en individuel) donc on passe rapidement sous l'arche de départ.

Les premiers 10km montent légèrement, et la pluie est là. On passe successivement par la Pompignane, Castelnau-le-Lez, puis retour vers le domaine de Verchand et Grammont. J'avais en tête le 5min40 du Km pour l'objectif du <4h donc je pars un peu plus vite, à environ 5min20/Km. Tout ce passe bien, tous les 5km aux ravitaillements je prend juste une bouteille d'eau, car j'ai décidé cette fois de ne pas prendre de gourde sur moi pendant toute la course pour être moins lourd (et je le regretterai 20km plus loin). Je passe les 10km en 53min.

Tout va bien encore à ce moment


Les 10kms suivants nous font passer par Port Marianne puis direction la mer, vers Pérols. Je maintiens mon rythme, tous les voyants sont au vert, le meneur d'allure des 3h45 est passé devant mais je reste confiant je suis sensé être bien devant celui des 4h. Au 15ème je me décide à prendre mon premier gel, à titre préventif et je continu a ne prendre que de l'eau aux ravitos. Je boucle le premier semi en 1h52 ce qui et de bonne augure pour la deuxième partie. En passant dans les arènes à Palavas je croise Cédric et Guillaume qui attendent leur relayeur, je les salue rapidement et je continue mon chemin tranquillement. On est au alentours du 27ème Km et j’aperçois en revenant le meneur d'allure du 4h que j'évalue à environ 10min derrière.

Passé le 30ème km le cardio va toujours bien mais je commence à ressentir des douleurs dans les jambes, qui m'oblige à ralentir un petit peu, je vois successivement mon allure se rapprocher des 6min/km puis les dépasser par moment. Je réalise alors que je n'ai sans doute pas assez bu, en aillant bu qu'une demi bouteille à chaque ravitaillement c'est trop peu. La sanction est sans appel, le mur est là. Je commence à croiser des gens qui marchent, j'essaie de les encourager. Au 35ème km, Delphine que j'avais mandatée pour me tenir informé de la perf d'Alex m'appelle, pour me dire qu'Alex vient de faire un solide 2h58 ! Wow ! Çà me redonne un petit coup de boost, et je décide de m'accrocher et de ne pas les faire attendre plus d'une heure mon arrivée. A ce moment tu te dis, ce serait trop frustrant de finir à 2min de l'objectif, c'est pas le weekend prochain que j'aurai l'occasion de retenter ça, donc tu serres les dents.

Peu après, un des gars qui courrait devant moi se stoppe net. Je le regarde il est tout blanc je lui demande si il va bien, il me répond non. Je lui propose mon dernier gel, il me dit non c'est bon il va s'arrêter. Bon il n'a vraiment pas l'air bien mais il y a des gens de l'organisation 50m devant donc je continu et termine donc mon dernier gel.

J'arrive enfin au bout de l'interminable ligne droite au bord du Lez, j'ai par moment des énormes crampes dans le mollet gauche et donc je ne cours plus très droit. J'arrive au niveau de la mairie, la où à lieu le dernier relai. Je sais que Virginie devait partir de là donc je regarde si je la vois ou si je vois Greg et les petits. Finalement Greg me voit et m'interpelle je le salue comme je peux, dans mon état du moment :D

On fait une dernière petite boucle vers Près d'Arènes et je vois Micha à un angle de rue qui me filme et m'encourage, ça fait plaisir. Je le salue lui aussi comme je peux :D. J'arrive donc sur l'avenue du Pirée au bord du Lez, là ça fait plaisir mentalement ! Bon j'ai vraiment le mollet qui tous les 100m se contracte dans tous les sens je fais attention à ma foulée ça serait vraiment dommage de tomber si près de l'arrivée.

D'ailleurs à ce moment, un mec qui était devant moi d'une dizaine de mètres entend que je me pleins de mon mollet et ralentit pour se mettre à mon niveau. Je me dis d'abord, ha un autre mec sympa qui veut m'aider à finir le dernier km. Et bien non pas du tout ! Le mec ne me dit pas un mot, il commence à rigoler et je le vois attraper son sac et sortir sa Gopro, wut ?!! Bon sur le moment j'hallucine un peu, je me décale pour me mettre de l'autre côté, je me dis il va comprendre... Non le mec revient devant moi et continue de rigoler de mes crampes devant moi,  en me filmant avec sa Gopro sans me dire un mot. Autant dire que ton niveau de patiente quand tu viens de faire 40km dont plusieurs kilomètres avec des crampes est vraiment altéré. Donc je lui dis qu'il me soule, et la le mec me sort cash "J'ai le droit"... Je reste bouche bée devant un tel comportement de connard... Sur le moment j'ai pas les jambes pour lui mettre une balayette mais j'avoue que l'idée m'a traversé l'esprit. Je regarde mon chrono j'ai encore de la marge, donc je me dis tu vas ralentir (encore un peu) et le laisser partir il finira bien par en avoir marre, je n'ai de toute façon pas envie de rentrer dans une discussion inutile avec ce genre de mec.

Et donc j'arrive à Antigone j'aperçois au loin l'arche de l'arrivée,  Alex me rejoins à ce moment pour m'aider à finir, cool ! A ce moment je crois que ton cerveau doit commencer à sécréter de l'endorphine car tu ne sens les plus les douleurs dans les jambes, et donc Alex m'aide à me propulser vers un stratosphérique 5'30/km, à moment donné le mollet se rappelle à mes bons souvenir avec une grosse contracture, aie ça pique. Alex me dit qu'il faut s'arrêter au deuxième portique pour le chrono (je comprendrais avec la vidéo d'après course), ok, je vois le panneau des 3h54, incroyable ! Sur le côté Delphine, Emily et Juliette sont là pour m'encourager, et c'est fini ! Ouf !

J'ai des bonnes crampes,  il faudra que je m'assoie une bonne demi-heure je pense avant de pouvoir me tenir confortablement debout. Entre temps j'aperçois mon pote super-connard du 40eme km, Delphine me dit que c'est un journaliste de FR3, le mec qui fera ce reportage :


Quelques minutes plus tard Virginie qui faisait le dernier relai de son équipe arrive avec Greg, on se félicite, tout le monde est content, je croise aussi Cédric qui a l'air tout frais.

Voilà c'est fait, les chronos sont tombées
  • 02:57:51 pour Alex
  • 03:54:59 pour ma pomme
    Au départ avec Alex
    L'arrivée d'Alex avec Juliette !
    Les pauvres ils m'attendent à ce moment :)


    L'allure décroissante sur la fin

J'ai même amélioré de 32min mon temps précédent. Le seul regret que j'ai après coup c'est d'être parti un peu en dilettante sans prendre de gourde, j'ai payé cash ma déshydratation sur la fin de course, et j'aurais pu faire je pense 5min de mieux sans les crampes. Alex réussi sont <3h et moi mon <4h donc tout le monde est content.

Merci encore à tous ceux qui nous ont encouragé, avant, pendant et après la course et à Delphine et Emily qui sont toujours là pour nous encourager peu importe le temps l'heure ou la météo :)

https://www.strava.com/activities/521879436

Aucun commentaire:

Publier un commentaire