jeudi 6 octobre 2016

Triathlon de Toulouse M - 17/09/2016




C'était le dernier triathlon de la saison. Initialement on avait visé ce triathlon car j'avais motivé mon frère pour qu'il s'y inscrive, dans un premier temps on voulait faire le S car c'était son premier tri. Mais vu qu'on a trop tardé pour s'inscrire comme d'habitude il ne restait plus que des places pour le M. On s'est dit tant pis, cela sera le M. L'avantage c'est qu'il est plutôt dans la catégorie des triathlons faciles sur cette distance je pense, car le parcours de vélo et de cap sont quasi plats. 

On part donc avec Alex tous les deux de Montpellier le samedi matin vers 7h30 8h30. On embarque nos 2 vélos et tous le matos dans son grand Scenic. Et bien il ne fallait pas plus petit on arrive a bien le remplir. Le départ de ce tri est fixé à un horaire qui nous est assez inhabituel: 14h30. On choisit de manger un peu vers 10h30, de manière à digérer avant la course. On arrive donc sur place vers 11h30 soit une heure avant l'ouverture du parc à vélo ce qui nous laisse une marge confortable pour aller retirer nos dossards. On est obligé de se garer assez loin car le matin avait lieu le S et donc les 2 parkings sont pleins. On va aller retirer nos dossards en vélo du coup, inutile de se rajouter 3km de marche avant la course. Steph nous rejoint peu après, il a toutes ses affaires nous on doit faire un aller retour à la voiture. 

A 12h30 on est parmi les premiers à rentrer dans le parc à vélos, avec Alex on est côte à côte, sans doute on a du s'inscrire en même temps. Steph est dans la rangée d'à côté tout proche, et Delphine une copine de mon frère un peu plus loin. Le temps de se préparer sans stresser, un gars vient installer son vélo à côté d'Alex, un Look entièrement carbone de toute beauté, il le pose sur le stand et là la selle s'éjecte et le vélo tombe par terre... J'ai mal au cœur pour lui, je lui prête une clé Allen pour qu'il revisse sa selle rapidement et puis c'est l'heure d'aller s'échauffer dans l'eau. La je suis pris de stress je vois Steph arriver tranquillement avec un bonnet tout noir que je lui avais offert pour la piscine au lieu du bonnet bleu de la course ! Bon je suis naturellement stressé avec le timing j'avoue, en fait il a largement le temps de retourner au par à vélo pour échanger et prendre le bonnet de la course (et même de s'échauffer), ouf.


On nage dans le lac de la Ramée, l'eau est à 21° ou 22° donc combinaison autorisée cette fois ci, et on ne va de toute façon pas s'en priver sur un 1500m. Le parcours natation est composé de 2 boucles de 750m selon la police (les organisateurs) mais 800m selon les syndicats (ma garmin :D), avec une sortie "à l'australienne", ou l'on court derrière sur le sable <50m. Je choisis de me mettre sur le côté gauche complètement à l'extérieur pour éviter la bagarre, le côté gauche est le plus loin de la première bouée donc les meilleurs se sont mis à droite, ça me va.


Le départ est donné, comme prévu je n'échange pas trop de coup sur mon côté gauche, j'essai de partir par trop vite pour me réserver pour le vélo et la cap. Les premiers 800m se passent plutôt bien, je crois voir 16min environ lors du passage sur le sable. La deuxième boucle la sensation est un peu bizarre quand tu cours quelques mètres puis que tu dois nager à nouveaux ! Je ralentis un peu sur la seconde boucle je suis à moment donné coincé par 2 nageurs un en face de moi et un à ma droite. Il ne nage pas beaucoup moins vite mais je ne ferai pas l'effort de le doubler par la gauche car je suis déjà excentré et ça va me rajouter de la distance au final. Sortie de l'eau en 34min05, ça va je ne suis pas trop mécontent. Alex de son côté sort en 30min et Steph en 40min.


La T1 se passe plutôt pas mal, hormis la combi que je galère à enlever au niveau des pieds comme d'habitude. Je dépasse déjà avec détermination deux coureurs dans le parc à vélo !


C'est le premier triathlon avec drafting, qui devrait être très roulant si j'arrive à m'accrocher à un peloton. Dès les premiers 500m j'arrive d'ailleurs à accrocher un petit groupe de 4 ou 5 mecs et une fille. Je roule un peu avec eux pendant quelques minutes mais je sens que j'ai de la marge pour rouler plus vite et je vois plus loin  un bon gros peloton, donc je me dis tu vas faire l'effort et essayer de les rejoindre... bien mal m'en pris je vais lutter tout seul pendant de longues, très longues, trop longes minutes sans jamais réussir à les rattraper...


Détail qui a son importance pour la suite j'ai enclenché mon compteur vélo au bout de ce que j'estime être 400m ou 500m pour voir quand j'aurai atteint les 40km. Je roule donc pendant un bon moment en remontant quelques concurrents je me fait aussi dépasser par un ou deux pelotons qui vont beaucoup trop vite pour que je prenne le train en marche. Je regarde un peu mon compteur je pense qu'il me reste encore 2 tours.. Je me fait remonter par un peloton auquel je pense pouvoir un peu prendre du drafting, je me met derrière et je remarque que le mec à la tête du peloton à exactement les même chaussures qu'Alex et moi, et il a aussi la même tri fonction qu'Alex... Ah merde, mais oui c'est lui !


Je remonte à son niveau pour prendre de ses nouvelles, il me dit que c'est son dernier tour qu'il va sortir, je lui dis qu'il doit m'en rester 2 de mon côté, mais sur le moment ça m'étonne quand même qu'il m'ait pris 2 tours... Je fais le calcul dans ma tête si je sors dans 1 tour j'aurais fait moins de 40km donc il doit forcément m'en rester 2 ! Sauf que je n'avais pas vu que le parcours faisait moins de 40km. D'ailleurs je pense que c'était un peu n'importe quoi, vu qu'il n'y avait aucun contrôle certains ont fait 1 tour de plus comme moi, mais certains en ont fait moins... Je me rappelle rattraper 2 gars en VTT qui devaient rouler à 20km/h et les voir rentrer au parc à vélo 1 tour avant moi (en fait quand j'aurais du sortir théoriquement), impossible ! Le doute va me perturber pendant tout le dernier tour, c'est fou de ne pas être capable pendant la course de compter jusqu'à cinq quand même. Je boucle donc les 43.5km avec un petit 32km/h de moyenne.

La T2 est normalement ma meilleure transition, et je saute du vélo en faisant peur à l'arbitre comme d'habitude en arrivant très vite sur la ligne. J'avais choisi de mettre les chaussettes pour cette distance, le temps de prendre un gel d'enfiler les chaussure et mon bandeau et c'était reparti.

La CAP au triathlon me pose un problème depuis l'an dernier, je supporte mal la tri-fonction qui me comprime la poitrine et m'empêche de respirer. C'est ma 3eme tri-fonction, j'ai pris 2 tailles au dessus de ma taille normale et pourtant ça ne suffit pas sur le premier km je sens que je m'étouffe c'est terrible de courir comme ça je n'arrive pas à accélérer. On n'a pas le droit en plus d'enlever le haut, mais au bout de 2 km ou 3 km je n'en peux plus et je l'enlève quand même ! 200 m plus tard un bénévole me dit que l'arbitre ne va pas me laisser passer, et effectivement après un ravito je croise le regard du juge qui pris de panique cherche dans ses poches son carton jaune et me le tend aimablement mais autoritairement. Il me demande de la remettre et de la fermer jusqu'au plexus. Je m'excuse je lui dis qu'elle me comprime trop mais je m'exécute, et je ré-ouvre la fermeture éclair 50m plus loin car je vais vomir et /ou mourir sinon.




Je boucle le premier tour et en passant à côté de la ligne d'arrivée là où toute foule se masse, je croise un autre juge qui est ravi de voir ma fermeture éclair trop basse et bondi au milieu de la piste avec un 2ème carton jaune en me disant de la fermer jusqu'au plexus lui aussi. Il avait l'air trop heureux de faire le show et je pense que je lui ai empêché de s'endormir peut être :).

Même sanction, je referme ma tri pour la ré-ouvrir 50m plus loin, je sais à peu près ou sont les arbitres donc je remonte un peu la fermeture aux endroits stratégiques puis je la ré-ouvre, malgré cela j'ai vraiment un mal fou à respirer je suis au ralenti... 2km avant la fin j'ai une surprise et un 3ème carton jaune ! Un arbitre en VTT qui sort de nulle part et qui me reprend encore sur la hauteur de la fermeture éclair... Bon j'espère à ce moment qu'il ne notent pas mon numéro de dossard ce serait con de se faire disqualifier pour ça. 200m avant la ligne d'arrivée on passe dans du sable mou au bord du lac je me suis fixé 2 gars à rattraper, je les dépasse dans le sable en mode apnée et je fini la course avec un vilain 5'30 / km en 2h54 au temps officiel 2h51 à ma montre (je pense que j'ai peut être mis en pause pendant la natation en touchant quelqu'un ou bien en faisant une fausse manip pendant les transitions, mystère...).

En voyant Alex à l'arrivée je lui demande combien faisait le parcours vélo - de 40 km ou + de 40 km ? il me dit - de 40km je comprends immédiatement que j'ai fait un tour de trop comme un boulet et perdu quasiment 15min, je suis un peu en colère contre moi même sur le moment. Steph arrive en 2h40 super temps pour son premier tri, Alex un très fort 2h16 et Delphine la pote de mon frère manque apparemment le podium féminin pour 3s en moins de 2h26. Voilà c'était le dernier tri, vivement l'an prochain pour se faire le L j'espère :)

Un grand merci au bénévoles qui ont organisé ce tri pour leur accueil, leur gentillesse et leurs encouragements pendant la course, ainsi que pour la mise à disposition gratuitement de ces super photos c'est chose rare !










Aucun commentaire:

Publier un commentaire